Beethoven Variations Festival, Salle Colonne 8 novembre 2020, 16h

Beethoven : Autour des Variations Diabelli, Variations WoO71 et WoO72, Edoardo Torbianelli, piano d'époque Rosenberger 1820

Dimanche 8 novembre 2020, 16h - Edoardo Torbianelli, piano Rosenberger 1820


Douze Variations sur une danse russe de Wranitzky WoO 71 (1796), piano

Huit Variations sur “Une fièvre brûlante” de Grétry WoO72 (1797), piano

33 Variations sur une valse de Anton Diabelli op. 120 (1819 – 1823)


« Libertés rythmique et déclamatoire étaient les caractéristiques de l’esthétique romantique.

La musique que Beethoven produisait, avait un effet émotionnel extraordinaire sur ses contemporains qui la vivaient comme un événement inouï et révolutionnaire. « Après quelques sons et motifs semblant apparaître du piano, le génie dévoilait graduellement le portrait profond de son âme » J.B Schenk un élève occasionnel du maître.

Les variations Diabelli sont un sommet. L’étude des esquisses et du manuscrit permet d’identifier les différentes périodes de création, les corrections recherchées pour atteindre cet équilibre entre la forme, la profondeur et l’originalité de l’expression qui transcendent l’idée de départ. Certaines variations fournissent des réponses aux questions antérieures : la 13e variation face à le 6evariation sur un air de Gretry Wo72, des quasi citations de l’op.111 ou des réflexions sur les variations sur des airs populaires pour flûte et piano op.105 et 107… D’autres sont des portes vers le futur ; le largo molto espressivo de la 31e variation par ses figurations du chant de la main droite peut déjà évoquer Chopin… »

d’après les recherches d’Edoardo Torbianelli. Disque Variations Diabelli Gramola 2013.

MMSG101.png
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram

© 2018 La Nouvelle Athènes - Centre des Pianos Romantiques